Approche environnementale

Notre démarche consiste en une application concrète d’un processus d’amélioration de la production urbaine vers une conception rendant toujours plus harmonieux les rapports entre l’homme et son environnement. Ainsi, elle a pour ambition de maîtriser les impacts de la construction sur le paysage et de créer des espaces de vie sains et confortables. Ces principes guident nécessairement le projet architectural en terme de localisation des volumes construits, d’orientations des accès et des espaces de vie.

Mais au-delà de cette démarche, commune à tous nos projets, notre conception vise également à une gestion très performante de l’énergie.

Partant du constat que l’énergie la plus économique est celle qui n’est pas consommée, nous limitons les espaces chauffés aux seuls locaux occupés « durablement » nous privilégions tous les dispositifs favorisant les apports gratuits du soleil en terme de lumière et de chaleur, nous renforçons la réduction de la demande énergétique et la qualité inégalable de l’éclairage naturel.

Réfléchir en «coût global» sur le long terme permet des économies pour la maîtrise d’ouvrage et accroît le confort des utilisateurs. Notre démarche s’appuie sur des échelles successives d’études, de l’urbain au bâtiment en passant par les aménagements des espaces extérieurs. Elle se complète par le choix des cibles de Haute Qualité Environnementale (HQE®) ou de développement durable, définies lors de la concertation avec la maîtrise d’ouvrage. Il s’agit de la «conception globale».

Le choix des matériaux intervient ensuite, dans le souci d’une cohérence architecturale et économique de l’ensemble du projet, dont nous tenons à conserver la pleine maîtrise. Dans ces choix pertinents entrent en ligne de compte : la provenance des produits, leur qualité sanitaire, leur durabilité mais aussi leur capacité à se désassembler et se recycler, enfin l’intelligence leur mise en œuvre.