Groupe scolaire Antoine de Ruffi à Marseille

#monumentalité
#densité
#vibrance de la matière
#jeu de lumière
#confort

 

Chantier en cours

PROGRAMMEGroupe scolaire composé d’une école maternelle de 8 classes et d’une école élémentaire de 12 classes +locaux communs.

PARTI
Nous proposons un bâtiment minéral et solide, avec une présence forte à l’entrée Nord du « Parc habité » mais sans ostentation et dans le même temps, une « machine intérieure » pratique, lumineuse et joyeuse.

Toutes les façades ainsi que la toiture sont traitées avec attention et dans une véritable massivité permettant de fabriquer un édifice homogène, repérable mais sobre.

L’îlot est à la fois ouvert rue Ruffi conformément aux directives urbaines et climatiques du « parc habité ». Mais cette ouverture est cadrée par une mise à distance qui protège l’intimité de la cour des maternelles.

Il y a tout de même une façade principale, celle qui désigne les deux entrées au public au travers de cette enveloppe épaisse qui construit la rue Urbain V.

Le nombre des composants architecturaux et techniques est volontairement limité. Nous recherchons une sobriété architecturale, une pérennité des ouvrages et une maintenance aisée.

Le projet recherche une unité architecturale et de matière et l’expression d’une plastique véritablement située en rapport étroit avec un contexte méditerranéen auquel se réfère le parc habité.

Pourtant, chaque façade est particulière et justement adaptée à son exposition au soleil, les outils de simulations constituent à ce égard un excellent moyen de vérification ou de réajustement laissant peu de place à «l’à peu près ».

– Vitrages généreux des façades sur cour protégées par leur orientation ou par les surplombs des planchers formant les préaux.
– Fortes embrasures au Sud et à l’Est, mettant le vitrage très en retrait
– Éclairage rasant avec des vitrages orientés au Nord pour le pan coupé à l’angle des deux rues

La toiture est constituée dans le même esprit : épaisseur, inertie, source d’éclairage, beauté donnée à voir.
Le projet est en béton clair entre le blanc de la nacre et la couleur sable du calcaire coquillé de Pouillon. Il est dépendant de l’offre de sables et granulats locaux à l’ouverture du chantier, l’intention étant de nepas abuser d’adjuvants pour blanchir le mélange. Un travail soigné de « la peau » produit une alternance de parties bouchardées et lisses, mates et brillantes dans les embrasures.







Maquette de concours




 

Le chantier en images












Lieu : îlot 1A Sud, rue Urbain V, ZAC Cité de la Méditerranée – 13002 Marseille
Maîtrise d’ouvrage : ETABLISSEMENT PUBLIC D’AMENAGEMENT EUROMEDITERRANEE
Co-concepteurs : bmc2
Superficie : 3 799 m²
Coût des travaux : 10.3M€ HT
Chantier : démarrage en septembre 2018, livraison en septembre 2020
QEB : Bâtiment BEPOS, BDM Argent visé en phase réalisation
Crédit photos chantier : TAUTEM Architecture
3D : RAR et Arthur Vallerault
Maquette : Atelier MD

Vous aimerez aussi